• 04
  • 08
  • 02
  • 10
  • 11
  • 06
  • 03
  • 13
  • 12
  • 14
  • 01
  • 09

« Je ne suis pas d'où je suis né, mais d'où je me suis fait. »

Une vie bien remplie

Né à Avignon, en France, André Michel fréquente l'École des beaux-arts de sa ville natale (1958-1960) où il y remporte le premier prix de dessin dès la première année. Doté d'une assurance hors du commun, le jeune artiste rédige, en 1964, un manifeste publié dans les journaux français sous le titre de «Positionnisme» dans lequel il présente sa vision de la peinture inspirée du surréalisme. De 1967 à 1969, son goût de l'aventure et de l'exotisme l'amène à voyager à travers l'Europe et l'Afrique et à vivre plus de deux ans à l'Île Maurice et à l'Île de la Réunion.

Faits importants

2018

  • Élu au conseil d’administration de l’organisme national, Les Arts et la Ville

2017

  • Élu pour deux ans Président national des artistes pour la Paix
  • Organise au nom du Regroupement des Artistes Professionnels de Mont-Saint-Hilaire (le RAP), le colloque, La nature en héritage, sur la protection des paysages de Mont-Saint-Hilaire et la surexploitation de la montagne à des fins commerciales

Expositions individuelles

2019

  • Municipalité de Saint-Jacques, Canada : « Au pays des Innus »
  • La Maison amérindienne de Mont-Saint-Hilaire, Canada : « Nomades ou itinérants-Peuples en danger-»

2018

  • Montréal, Canada : Écomusée du fier monde, Nomades ou itinérants - Peuples en danger

Expositions collectives

2019

  • Mont-Saint-Hilaire, Canada : La Maison amérindienne « Comment tuer la Nature » avec les artistes René Deroin, Jocelyn Fiset et Réal Calder.

2017

  • Mont-Saint-Hilaire, Canada : Musée ses beaux-arts, « La nature en héritage »

2016

  • Mont-Saint-Hilaire, Canada : Musée ses beaux-arts, Tableau/Hublot pour l’exposition L’Empress of Irelan

Honneurs

2011

  • Pose d’une plaque « Hommage au peintre des amérindiens du Québec » sur la maison natale de l'artiste, par la municipalité du Pontet, Avignon, France